Accueil
Poésie libre / Impressionisme
              
Poésie libre / Impressionisme
         
Poésie libre / Impressionisme

Impressionisme
par Hoho


Un noir jaunâtre, un jaune azur et un gris jaune Parfument les champs d’exquises couleurs. Les mousses ivoirées ébauchent un long cône De lumière. Et jettent sur les prés des débris de douceur. Le zéphyr, de sa voix mielleuse fredonne Une ariette atone emplie de mélancolie. Dans les champs vigoureux où fleurit l’ancolie On entend le sonnet qu’assaisonne l’automne. L’amoureux violoniste entame son aubade Levant ! Vas-y ! Darde un bleu rayon jusqu’à lui. Chérie-le, qu’il finisse sa ballade. Couvre-le chaudement de l’orange des buis. Son archet a le son d’un oiseau qui palpite La frénétique valse emporte son âme heureuse Les feuilles en or brun s’enivrent d’anthracite. Ephémère. Le bosquet est sensible aux notes de sa berceuse. Le papillon de feu jette son dard ardent Que l’horizon embrasse en un doux camaïeu La peinture s’emplit des nuances des cieux La compagne et les eaux ont un teint verdissant. Au bord du pinacle, sur un écran de fumée C’est Eole qui chante à en perdre la voix. Le vague parfum de l’embrun embaumé S’exhale et se répand sur la cime des bois. L’épis blond se redresse et reflète le couchant Dont la main forte effleure et caresse les blés. L’impassible aquilon fait tournoyer les champs Au milieu du matin, dans une danse endiablée.



Poème posté le 17/07/20 par Hoho


 Poète
Hoho



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.