Accueil
Poésie libre / Le corps du son
              
Poésie libre / Le corps du son
         
Poésie libre / Le corps du son

Le corps du son
par Salus


Les vers sont ma seule noblesse ; Au verso de l'art ma chanson Est hersée et pique ou bien blesse (Epique air sous caparaçon.) Comme en cent, en un mot qui laisse, Comme en sang s'échapper le son Commençant d'un début de laisse, Quand j'imite un peu la façon Du basson, sans qu'on ne le lise, Car très biaise est mon orgue au vent De ces hasards où je m'enlise, Fou séraphin toujours bravant Le - je me signe, à Dieu ne plaise - Silence rosse du malaise...



Poème posté le 22/07/20 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.