Accueil
Poésie libre / Requiem pour un témoin assassiné
Poésie libre / Requiem pour un témoin assassiné
Poésie libre / Requiem pour un témoin assassiné

Requiem pour un témoin assassiné
par Ombrefeuille


par Ninon


C’était un vieux guetteur, un simple serviteur, Ouvert jour après jour à la douleur du monde, Tourné jour après jour vers le souffle intérieur Où s’abreuve la marche, où la flamme est profonde. Rien ne semblait pouvoir abattre en un instant Ce familier des rues et des gens de la ville, Rien ne semblait devoir arrêter brusquement Le chemin qu’il traçait, persévérant, tranquille. Pourtant, ce matin-là, la mort l’a terrassé, La mort lâche, au couteau, la mort laide et cynique ; Frappé en pleine messe, il est soudain tombé Sous le geste brutal, sans appel, fanatique. Il manquera toujours les mots qu’il n’a pas dits Et les matins blessés qu’il ne verra pas naître, Il restera toujours les ponts qu’il a bâtis Et l’espoir d’entrevoir la main tendue, peut-être … Que demeure toujours parmi nous la mémoire De celui qui veillait sur le souffle intérieur, Que demeure à jamais vivace la mémoire De ce simple guetteur, de ce vieux serviteur.

J'ai écrit ce poème quelques jours après l'assassinat
du Père Jacques Hamel le 26 juillet 2016 par deux terroristes
en l'église Saint-Etienne de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Je tenais à publier cet hommage aujourd'hui,
quatre ans exactement après ce jour funeste.


Poème posté le 26/07/20 par Ombrefeuille


Informations mp3 : Sonata No. 5 in G Minor, Z. 806 (Adagio) de Henry Purcell

 Poète
Ombrefeuille



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Interprète
Ninon



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.