Accueil
Poésie libre / Epithètes méconnus
Poésie libre / Epithètes méconnus
Poésie libre / Epithètes méconnus

Epithètes méconnus
par Aelys


Dans les villes les plus sombres Dans les ruelles du matin Court un enfant qui ne rit pas. Il vagabonde ici parfois Essouflé,il a le coeur las Car il ignore jusqu'a son nom. Enfant bâtard, enfant errant Qui ne connaît pas ses parents. Misérable animé par la peur. Devenu détestable, motivé par la fin S'abandonne aux bras des plus offrants Aux plus offrants, méprisants percepteurs Rejetons et descendants, Héritiers ignorants du passé. Ils étaient petiots pourtant, hier Vint le temps puis le bruit et fuit la lumière Ils ont grandi et se sont perdus dans la nuit. Dans toutes les vies les plus sombres Dans les rues vides et sans parfums Dort un enfant qui ne vit pas.



Poème posté le 10/08/20 par Aelys



.