Accueil
Poésie libre / Hermione
              
Poésie libre / Hermione
         
Poésie libre / Hermione

Signaler un contenu inaproprié.

Hermione
par Jim


Depuis que le héros, le bel et fier Hector, Par Achille vaincu, Andromaque délivre, Qu'à l'arrière du char était traîné son corps, Je me surpris, Hermione, à ne vouloir plus vivre ! Quel était ce désir qui soudain m’étreignait ? Quel dieu me prit pour l'âtre en lequel ma chair brûle ? Pyrrhus ne me voyait, pas même ne feignait ! Ô fureur ! La vengeance au désir s'articule ! J'entretenais l'espoir de Pyrrhus être aimée, Comme la voix à l'air résonne dans l'écho. De son mépris, je lui ferai payer l'écot ! J'usais de tout mon art pour que soit animée Le main d'Oreste, ami cher, simple et innocent. Pyrrhus n'aima Hermione, Oreste prit son sang.



Poème posté le 15/08/20 par Jim


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.