Accueil
Poésie libre / Vichy
Poésie libre / Vichy
Poésie libre / Vichy

Vichy
par Tifred


Je suis sur la pente de la pensée Parfois ça monte et d’autres fois c’est la descente Au enfer pour une partie du temps Heureusement que ça ne dure pas trop Trop tôt dans le dos J’imagine sans voir les visages Comme un masque de pensée, autruche La tête dans le sable sur la plage dénudée Trop serré mais ça fait du bien y paraît D’être autant compressés comme des citrons Alcalin c’est toujours bon pour la santé Comme un bouteille de Vichy qui donne le teint De la bonne couleur qui va bien Que la collaboration est loin Le temps où certains avaient choisi d’entraider Les décisions rationnelles pour le bien de tous Et toutes, conformément, comme le prévoit La loi, c’est marqué sur l’étiquette C’est dangereux si on y met le feu Enfin il paraît car il faudrait être Le dernier des idiots pour brûler du plastique M’enfin chacun sa croix et chacun son étoile Peu importe la couleur, faut savoir la porter Même si ce fardeau doit être ô combien lourd Sur l’épaule, pourquoi pas sur le visage ? Enfin faudrait de l’imagination Pour porter cette vision Covid, Covid, Covid Je ne vois que du vide A la pression Je t’aime pas assez, beaucoup, à la folie Des gamins aussi superficiels faudrait savoir Tête à claque dans ton bariolé pré carré Préconçu, tu es préfabriqué Le résultat d’une gestation pour autrui La conclusion d’une génération La fin d’une civilisation Le début d’une autre histoire Espoir d’un nouveau départ Il y avait l’avant, le pendant L’après serait pire que l’avant Mais avant on ne regardait pas autant devant C’est peut être l’occasion d’acheter usé Jusqu’à la moelle osseuse Tifred Aout 2020



Poème posté le 18/08/20 par Tifred



.