Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / LECTURE / Une petite histoire

Thème du mois / Tous les thèmes / LECTURE / Une petite histoire

Thème du mois / Tous les thèmes / LECTURE / Une petite histoire

Une petite histoire
par La veuve noire


J’étais amoureuse de lui depuis quelques temps, voir même quelques années. On c’était rencontré sur internet, et nous avons fini par emménager ensemble, nous étions heureux. Mais il ne m'accordais pas de temps ou alors très peu, pour être plus précise, on voyait ses amis tout les weekend du jeudi au dimanche. Et le reste du temps il travaillait avec ses amis (ils sont collègues). En 5 mois de relation pour vous donner un exemple nous n'avons passé que trois réel moment à deux... J'ai pensé à le quitté mais la vie en a décidé autrement, j’étais au téléphone avec ma mère, je pleurais. Il était encore partit pour un weekend sans moi, il était partit à une fête sans moi. je pleurais en expliquant à ma tendre mère que je ne pouvais plus vivre ainsi et que je préférais le quitter plutôt que d'aimer un homme qui ne me donnais pas de temps. Si vous me connaissiez vous sauriez que je peux tomber amoureuse d'un homme sans rien, comme d'un homme riche. je fais si peu attention à ce que les gens ont parce que je suis concentrer sur qui ils sont ce qu'ils disent et ce qu'ils ressentent. Je parlais donc à ma mère lorsque deux hommes sonnèrent à la porte de la maison. Je demandais à peine qui était-ce sans ouvrir que la porte s'ouvrit avec fracas, et non pas deux hommes mais 4 passèrent le seuil de notre maison. Ce soir là je fus abusée, et battue à mort, ils emportèrent des affaires à nous et me laissèrent mourir à même le sol, dans mon sang, leurs cracha, et leurs foutre. Lorsque mon Ange rentra à la maison il ne trouva qu'un cadavre, je n’étais plus là... Et nous n'avions plus le temps de faire quoi que ce soit ensemble... plus le temps de se disputer, plus le temps pour faire l'amour, plus de temps pour s’écouter et plus de temps pour se découvrir. Alors que ma crémation était sur le point de s'achever, ma mère expliqua qu'avant que je parte, je voulais le quitter, parce que rarement il m'accordait du temps, que tout les jours il voyait ses amis, et qu'en dehors de ses amis et du travail, nous ne faisions que regarder la télé et s'endormir. Elle lui dit également que la dernière chose qu'elle entendit de moi étaient mes larmes. Il pensait avoir le temps, et il ne l'avait plus. il pensait qu'elle avait la vie devant elle et elle était partie...



Poème posté le 03/03/17


 Poète
La veuve noire



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.