Accueil

Pire pays
par Kiriyatskiy


Le Canada est pauvre, Où l’art a quel destin?! Consacre toutes tes œuvres Aux ordres canadiens. Tu gagnes un peu pour l’Être, Portant ses publies-sacs. Mais frappe à chaque fenêtre, Réclame, au bord des lacs. Que, chaque hiver, l’homme tombe Dans l’escalier en rue, Sa vie en glace, comme l’ombre, Sans pieds est disparue. L’abîme des résidences Formule vos gens misères. Ces mêmes foyers commencent À rappeler l’enfer. Tes rêves sont impossibles Aux infinis villages, Car toutes leurs villes horribles En boîte n’ont nul visage. En mille neuf cents vingt quatre, L’âme riche les a construits, L’on justifie ce ladre Alors et aujourd’hui! Beaucoup de kilomètres, Il n’y a que ses prisons Afin de reconnaître Leurs murs par les maisons. Les ouvriers du peuple Préparent la fin d’Hitler Conservent son gris meuble Acheté avant sa guerre. La force incroyable Invite ses immigrants. Car vos esclaves de diable, Travaillent pour le tyran. Il n’y a que leur mensonge: «Richesse des froids états», Que nos stupides prolongent L’histoire du Canada.

En Youtube: https://youtu.be/b0l1q9UlGHc

Poème posté le 05/03/17


 Poète
Kiriyatskiy



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.