Accueil

Joliette
par Dynamot

Highslide JS
par Dynamot

perso


Le vent se tournait les pouces et le ciel était sans voiles Aux vivants la mer avait tendu ses pièges et les regrets sentaient le miel Aux docks on buvait du café Lire était sans recours On comptait le vague et la tôle endémique Aline avait mis dans la soupe un filet d’anchois Se taire était salutaire On avait le dos cassé Rame-Rameur-Ramez chantait Souchon Dans les quartiers Nord on vendait l'herbe à prix d'or En août il était ce temps des vacances où j'aimais les coussins de ma cousine On mangeait du merlan tous les jeudis Grand-mère était ce tag où les oiseaux nichent De la fenêtre on voyait le Frioul et souvent la Corse On lisait dans le journal des nouvelles On jouait dans le jardin qui se fâche en ramassant des œufs frais dans la ruche



Poème posté le 14/03/17


 Poète ,
 Illustrateur
Dynamot



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.