Accueil
Poésie libre / Les paradis perdus
Poésie libre / Les paradis perdus
Poésie libre / Les paradis perdus

Les paradis perdus
par Kerdrel


_____________ஜ۩۞۩ஜ____________ Ainsi qu'un figurant de mon air compassé Plein d'adresse et pressé je m'adresse à l'adresse Devant la porte close un vigile se dresse Il est très baraqué, m'empêchant de passer. Plût à Dieu qu'à ses saints qu'il faille s'adresser Mais allons-y mollo s'il sentait qu'on l'agresse Il pourrait se cabrer évitons qu'il ne stresse Des clés du paradis, on doit le détrousser. Puis à peine rentrés, piégés les plus retors Munis d'ailes tordues et noires qu'on redresse Iront en rangs serrés, subir leurs tristes sorts. Nous autres plus chanceux, comblés par l'allégresse Dans un bonheur sans joie à ruminer nos torts Nous finirons sans vie, par vivre chez les morts. Le mercredi 23 septembre 2020 ©



Poème posté le 23/09/20 par Kerdrel


 Poète
Kerdrel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.