Accueil
Poésie libre / Langueurs
Poésie libre / Langueurs
Poésie libre / Langueurs

Langueurs
par Fregat


Il est en chaque paysage Noyé de larmes réfléchies, Comme les bribes du langage D’un abandon, d’une agonie. Son ciel gris tombe tristement Délivrant à l’orée du soir, D’un ton fatal et déchirant, La rhapsodie d’un désespoir. Semblant voir dans un miroir d’eau Son tombeau comme en un vertige, La terre mouillée de sanglots Tressaille, grelotte et s’afflige. De flèches d’eau aiguillonnée, Même la grue battant des ailes Dans le concert sourd de l’ondée Prend conscience d’être mortelle. Mon âme elle-même balance Derrière un carreau embué, Dans cette langueur que compense Le premier feu de cheminée. https://youtu.be/PjFoQxjgbrs



Poème posté le 26/09/20 par Fregat


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.