Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / PRISON / Nos Âmes prisonnières

Thème du mois / Tous les thèmes / PRISON / Nos Âmes prisonnières

Thème du mois / Tous les thèmes / PRISON / Nos Âmes prisonnières

Nos Âmes prisonnières
par Polymnie2


Texte fait en décembre 2016 C'est involontairement qu'il est sorti en gras, je n'arrive pas à l'effacer. Âme 1 et Âme 2 Une Âme1, le passé, toujours amoureuse, Elle est universelle Donc, d’avance elle ne peut qu’être Sagesse Sur un monde en détresse ! La vie, comme vague se fait houleuse ! Cherche avec peine un sentiment d’Amour ! Nul signe de tendresse alentour ! « Que le ciel m’entende joyeuse Il faut que je parle avec aisselles » ! Satisfaite, montre allégresse, Tente quelques caresses Pour charger l’arme quêteuse ! Elle se frotte les ailes, pensant : « Qui scie, frotte, scie pique- » ! Devant tant d’"Hêtres" prisonniers De leurs fruits et de pensées à semer Entourées de terre non féconde ! Le partage d’Amour furibonde Contre l’oiseau volant bas Sur grand dénouement de la Terre Où la place troquant l’exposée Risque de déplaire Sans jamais pour autant être écartée ! Elle rencontre une de nos Âmes en perpétuel mouvement Entre décisions à prendre incessamment, Ou voter en secours ne laissant que bonnes volontés sur doux messages Pour un peuple en plein massages ! Elle secoue le sac de sentiments Sachant qu’ils sont faux sarments S’épuise à se faire tendre ! Nous l’appellerons de la Terre Âme2, Paroles de gascon sur sol fiévreux ! L’Âme1 universelle Devient blême devant les couleurs se présentant, Se vantant les unes après les autres Pour revendre ce qu’elles achètent, S’étonne vaillamment ! « Mais quel commerce sempiternel Refait surface ! Le troc aboli ne faisait plus marché content Et les voilà tous Âmes d’apôtres Avec magique baguette Sauver un peuple déjà si près d’un dénouement »! Ô miroir double face posé sur anti cerne ! Le temps passe, l’appât, le gros gain terne ! Que faut-il entendre dans le puits de l’inconscience ! Prêt à pleurer chair pour prôner sur chaire ! Et l’humanité gémit, ce qui paraît être insouciance, Se laisse endormir oubliant que vie est chère! Le temps file, file sur la paille Et la toile de fond, remplie de failles ! Toi, Âme2 de la terre, avenir, rendez-vous compte Que vous parlez de tout, mais pour vous j’ai honte ! Sous l’amabilité que vous affichez, j’ai lu rivalité Entre tous face à face télévisés! Tout un ensemble grossièrement rapiécé Dans votre pluralité. Avec « diplômes assis » qui ne concernent en rien Les problèmes d’urgence, ni la sécurité des Citoyens ! Quant à vos couleurs qu’elles ne soient plus étiquettes ! Mais symboles agissants : « Un pour tous ! Tous pour un » quêtent A eux seuls, dessinent vos électeurs Ils savent lire en bons lecteurs ! Descendez de votre empire! Ne leurs faîtes pas revivre les soupirs ! Vos « guerres des boutons » N’ont plus de boutonnières ! Regardez tous ces "chênes" au tronc Restés droits nul porte feuilles Leurs bras sont tendus en prières Derrières les écrans se déchire l’œil D’un monde qui n’en peut plus ! Ne nous parlez plus d’innovations, soit disant progression Alors qu’elles ne sont, pour l’humanité, que régression ! Visitez à fond notre terre sur son propre sol Au lieu d’explorer autres planètes en aéro-sol ! L’argent de vos administrés Où passe-t-il derrière télé vitrée ? Regardez la terre basculée en détresse ! Sur des regards de misères, se dressent Des bouches paralysées, des dents ne mastiquant plus ! Sur des corps fatigués traînent les rues ! Dans les lycées, des jeunes dorment stoïques A la belle étoile, ceci n’est donc que musique ? L’âme2 de la terre répond : Merci pour tes bons conseils Âme 1, 2016 L’ouverture 2017 nous met à l’aise Tout point de vue sera aseptisé. La réalité est bien enregistrée, le cahier des charges bien rempli ! Tout se discute pour être synchronisé, en temps, sans répit ! L’Année 2017 relèvera le défi ! Rien ne sera carbonisé. Nous n’avons qu’une parole Maintenir l’équilibre se sentir libre Vous sentir libre aussi Pour en faire la couronne ! Nous sommes en pleine évolution Pour réduire toutes inégalités constatées Notre première résolution ! L’Ame 1 universelle reste arc-en-ciel : Méfie-toi des somnambules Ne joue pas sur fil en bulle Comme au cirque aérien au chapiteau plein ciel ! Nous nous reverrons là-haut en plein réveil ! Mais souviens toi pour 2017 de cette authenticité : La Vie est « aimant si paix »! Prends-la comme tu veux, toi soit disant émancipé ! Et….. comme un éclair L’Âme universelle vibre sous l’antenne Des feux d’une lampe « Allo ! Gène ? « Envoie-moi ta lumière claire, Je parle pour rien Je sens que j’oxygène» ! La fin est une pointe d'humour! quand raison ne peut se faire entendre. Polymnie2, ce 25 mars 2017



Poème posté le 25/03/17


 Poète




.