Accueil
Poésie libre / Pour avoir trop aimé ...
Poésie libre / Pour avoir trop aimé ...
Poésie libre / Pour avoir trop aimé ...

Pour avoir trop aimé ...
par Ombrefeuille

Highslide JS
par Ninon

Photo personnelle prise le dimanche 4 octobre 2020, lors d'une randonnée sur les hauteurs de Sorde (P.O)


par Louis


Pour avoir trop aimé Ta peau, jusqu'au vertige, Dans le feu d'un été Qui s'éloigne et se fige, Je ne retrouve plus Nos pas sur cette grève Et nos rêves perdus Où la plage s'achève. Pour avoir trop aimé Mes lèvres de silence Au souffle d'un été D'infinie nonchalance, Tu redoutes ces jours Où passent les automnes Et ces soleils plus courts Où, déjà, tu frissonnes. Pour avoir trop aimé Nos reflets sous la nue Aux rives d'un été Dont la vague s'est tue, Nous guettons les embruns Que l'éphémère cèle Aux replis des parfums Envolés sur son aile.

Ce poème eût peut-être pu convenir
au thème du recueil en cours.
Je l'avais écrit avec le projet de
le proposer. Mais il y a un "quota"
à respecter, et comme ma plume
se montra prolixe, il me fallut faire
un choix :)


Poème posté le 06/10/20 par Ombrefeuille


Informations mp3 : joué à la guitare, un air de Guillaume de Machaut : Douce Dame Jolie (du XIV ème)

 Poète
Ombrefeuille



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Ninon



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Interprète
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.