Accueil
Poésie libre / J'écris donc je vis
Poésie libre / J'écris donc je vis
Poésie libre / J'écris donc je vis

J'écris donc je vis
par Vikthor

Highslide JS
par Vikthor

montage photo personnel


par Mahea


Quatre heures au cadran c'est la nuit, le matin? le sommeil est absent l'esprit est incertain. Et je pense en tirets en points de suspension suivis de guillemets points d'interrogation. J'écris en parenthèses dans la ponctuation qui fait de l'exégèse dans ma tête en fusion. Quatre heur' quinze au cadran quart d'heure de délire où les mots à présent n'ont plus rien à me dire... Sinon qu'ils ont jailli d'une âme perturbée projetant leurs débris en vrac sur le papier. Ce n'est pas une prose encore moins un recueil ce n'est que la névrose d'un inventaire du deuil. A vouloir tout écrire voilà que je m'écrie ma plume doit souffrir de se répandre ainsi. Cinq heur' c'est pas trop tôt pour fuir une nuit blanche noire de tous ses maux mon cerveau je débranche. Vik



Poème posté le 16/10/20 par Vikthor



 Poète ,
 Illustrateur
Vikthor



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





 Interprète
Mahea



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.