Accueil

Ange
par Maricarmelle


Dans chaque goutte d'eau, Un bec trempe son bout. Font ainsi les oiseaux, Leur faut jamais beaucoup. Pour les enfants aussi Suffit d'un peu d'Amour, Pour apaiser leurs cris, Des baisers de velours. Pour arrêter leurs larmes Face à la cruauté, Il faut jeter nos armes, Prôner la loyauté. Un enfant si petit, Pourquoi le bousculer ? Un rien le réjouit Dans sa naïveté. Il faut si peu de chose Pour le faire sourire Le parfum d'une rose L'écho d'un p'tit navire... Des êtres vulnérables Pas assez protégés ! Torturés par des diables Jamais assez châtiés...


Hommage à Angélique Six, jeune adolescente, tuée en avril 2018 par un violeur fiché, une enfant assassinée de trop...

Poème du recueil:
"Mes quatre saisons"


Poème posté le 17/10/20 par Maricarmelle



.