Accueil
Poésie libre / InstantanÉ
Poésie libre / InstantanÉ
Poésie libre / InstantanÉ

InstantanÉ
par Ma douce


Les saisons vont passer il nous restera juste pour ne pas les verser ces larmes retenues d’un beau jour de juillet ou les pâles langueurs d’une nuit de décembre et tous ces grands soirs d’ambre forts de nos idéals… Dans les vapeurs opales d’un printemps qui s'estompe la vie qui nous échappe quand le bonheur nous trompe et qu’on ne peut que rire quand on voudrait pleurer. Cloclo, 22/10/2020



Poème posté le 22/10/20 par Ma douce


 Poète
Ma douce



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.