Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / FICTIF / Il était un....

              
Thème du mois / Tous les thèmes / FICTIF / Il était un....

         
Thème du mois / Tous les thèmes / FICTIF / Il était un....

Il était un....
par Ecrivain en herbe


Il était un p'tit navire qui n'avait jamais navigué, Il était imbattable ce canasson qu'on disait estropié, Il était Tintin comme dirait Milou Il était teint avec de beaux pigments Il était thym comme laurier Il était imbécile de croire à ce qui a été dit au dessus. Il était imberbe ce gaillard avant d'être tout velu Il était imbibé continuellement depuis qu'il avait grandi . Il était imbriqué dans un drôle de système de non-dits Il était imbu de lui même cependant Il était imbuvable de plus en plus souvent Il était immanquable, chacun le connaissait Il était impardonnable quant à ses méfaits. Il était imparfait ce temps vous trouvez pas ? Il était impartial de donner un avis non tranché Il était impassible, cet homme, quand vous l'oscultiez Il était impatient cela dit d'avoir votre opinion Il était impayable finalement comme garçon ! Il était impayé et même sans avoir le sou Il était impeccable malgré tout. Il était impénétrable, cet air qu'il se donnait Il était impensable qu'on puisse le sonder. Il était impératif même qu'aucun signe ne l'eut trahi Il était imperceptible son froncement de sourcil ! Il était imperfectible son aspect en fin de compte Il était impérial comme les chevaliers des contes. Il était impérieux de fuir la foule des curieux mais Il était impérissable cet instant glorieux. Il était imperméable néanmoins aux ragots Il était impersonnel à présent mais les gens le trouvaient beau. Il était impertinent parfois en réponse aux quolibets Il était imperturbable quant à ses traits. Il était impétueux comme tempérament en temps normal et Il était impitoyable quand il le fallait. Il était implacable et ne reculait devant rien Il était implanté ici depuis longtemps et c'était très bien. Il était impliable sur les bonnes manières Il était implicite qu'il fut jadis un homme droit et austère. Il était impliqué dans un cercle juste trop vicieux Il était implorant et cherchait grâce à nos yeux. Il était implosif également et son mal transparaissait Il était impoli de lui tenir rigueur de ce fait. Il était impopulaire depuis son penchant à l'ivrognerie Il était important de le souligner car c'était devenu sa vie. Il était importun de lui resignifier sans cesse car Il était imposant de charisme encore, même avec ses écarts. Il était impossible de ne pas le discerner même si Il était impotent ces derniers temps, debout autant qu'assis. Il était impraticable ce terrain boueux où il pataugeait. Il était imprégné de honte et comme un hère, il déambulait. Il était impressionnable et avec le regard inquisiteur des passants Il était impressionné ; il redoutait leurs airs menaçants. Il était imprévisible aussi, pouvant d'un coup leur faire volte-face. Il était imprévu de faire pareille chose vu leur masse ; Il était improbable aussi de rester sans rien faire. Il était improductif et devant un tel parterre Il était imprudent de s'y complaire. Il était impudique, même, de se pavaner ainsi ; Il était impuissant, cela dit, à émettre un réel avis. Il était impulsif de nature mais l'alcool aidant, Il était impur et végétait maintenant. Il était imputable à revenir à une vie meilleure. Il était imputrescible et le montrerait en temps et heure. Il était impossible ce poème....

Je me suis amusée en commencant toutes mes phrases par la consonnnance qu'on lit dans le titre et en suivant les mots du dico dans l'ordre alphabétique dans les "im".

Poème posté le 14/04/17


 Poète
Ecrivain en herbe



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.