Accueil
Poésie libre / Le jeune homme et la mort
Poésie libre / Le jeune homme et la mort
Poésie libre / Le jeune homme et la mort

Le jeune homme et la mort
par Gonzague


Le jeune homme et la Mort La Mort promène nonchalante dans un square Aperçoit sur un banc, un jeune homme qui pleure A chaudes larmes, atteint d'un grand désespoir Se demande pourquoi une telle douleur ? En curieuse, elle prend les traits d'un vieillard S'approche de l'éploré, s'assoit aux côtés De l'infortuné, voit dans ses yeux, un brouillard Dans le regard, il se remet à sangloter Émue ! La camarde travestie prend la main De l'affligé, mais qui s'en prend à tous les Dieux Il crie son infortune, perd tout sens commun L'aimée n'est plus, elle a rejoint là-haut les cieux Car le jeune homme veut mourir par amour Mettre fin à ses jours, sans toi, quel intérêt ? La Mort est sans pitié et n'a aucun humour Cette fois-ci veut épargner le pauvret ! La Mort et le jeune homme L'homme renonça à son funeste dessein Et la Mort troublée par sa beauté sensuelle Ressentie comme un vif coup de foudre en son sein Quel est cet étrange sentiment factuel ? La Mort sous ses traits actuels, embarrassée Quitte les lieux, comment lui déclarer sa flamme A ce bel inconnu, rêve de l’embrasser De l’étreindre, n’oublie pas qu’elle est une femme ! Comment peut-elle lui exprimer son amour ? Enamourée, la Mort retourne en son royaume Décide de redonner la vie pour toujours Au corps de la défunte qui aimait Guillaume La camarde abandonna son funèbre emploi L’amant fut surpris de voir surgir sa compagne Miracle ! Ô Dieu béni ! J’ai retrouvé la foi ! Réunis, ils vivent heureux à la campagne !



Poème posté le 02/11/20 par Gonzague


 Poète
Gonzague



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.