Accueil
Poésie libre / La ville
Poésie libre / La ville
Poésie libre / La ville

La ville
par Branx


Les immeubles s'élancent comme des forêts Parfois quand on les voit de l'autre rive Sur les terrasses grouillent des fourmis Que l'Ignorance traite de parasites On peut y voir des branches qui crient l'union Des sourires aux effluves d'oxygène Minuscules vies nichées dans l'écorce D'une ville qui sépare et qui saigne



Poème posté le 05/11/20 par Branx


 Poète
Branx



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.