Accueil
Poésie libre / Tes cheveux maman
Poésie libre / Tes cheveux maman
Poésie libre / Tes cheveux maman

Tes cheveux maman
par Fregat


Dans le grisonnant territoire De tes cheveux fins ondoyants, Il y a toute notre histoire Accumulée là par les ans. Il me suffit d’une main douce De sillonner ses frais chemins Pour qu’en moi la peine s’émousse Et que me quittent mes chagrins. Comme lorsque j’étais l’enfant Fermant ses bras sur ta ceinture, Mes doigts sur tes boucles glissant Toute leur majesté mesure : Les mouvements de ta crinière Fleurent l’œillet, le blé, le pain, Parfums à mes sens nécessaires Lorsque mon cœur ne bat plus bien. Ah comme mes lèvres Maman, Dans ces trois mots qu'ils articulent, Aiment baiser le bel argent De ta sublime chevelure… Pardonne que mes états d’âme Y flâne encore trop souvent, La poudrant du blanc qui l’enflamme A chaque fois plus ardemment.

En ces temps de Covid, je dédis ce poème à toutes les mamans placées en Ehpad (et aux autres!); on dit souvent et à juste titre qu'elles ont besoin pour leur équilibre et leur bien-être des visites de leurs proches, mais la réciproque est aussi vraie, c'est ce dont je voulais témoigner dans ce poème.

Poème posté le 11/11/20 par Fregat


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.