Accueil
Poésie libre / La folle du logis
              
Poésie libre / La folle du logis
         
Poésie libre / La folle du logis

La folle du logis
par Salus


Sculptée au vent - la matière du rêve - La fantaisie, en imagination, Vivait partout, sans pays ni nation, Jusqu'au Nord grave où notre axe s'embrève ... Puis quelque Dieu morne et triste alors vint, Pour qu'à l'esprit s'exerce la censure, Se ferme l’œil, qu'une antique alse azure, S'affirme faux tout ce qu'un songe feint. Quand la science à la raison soumise, A supplanté - hum ! - La naïveté, Que s’effaça l'alme nativité, Nous avons vu poindre, altière prémisse, Une promesse, un credo cartésien. Or le progrès nous avait sapé l’âme Et nous manquons, protégés par cette arme, De tout l’éther diffus de l'homme ancien. Mais peu profonde, à peine ensevelie, Une folie immortelle est bien là, Qui, faiblement, mais toujours, fabula, Car tout le corps du vin tient de la lie.



Poème posté le 25/11/20 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.