Accueil
              
         

Promesses
par Salus


Dans l’eau courante de tes rires, Aux tourbillons où tu délires, Sous le fracas du cristal clair De ta joie agitant les airs, Je baignerai cette arme aride, Si tôt dressée à l’humble ride Mue au lyrisme de nos arts, Sans le souci froissant Mozart ! Loués soient, au-delà des nues, Ton charme et les courbes menues Enlaçant de longs frissons mon Esprit fiévreux aux noirs démons ! Car toujours il faut que je couche Le Diable au coin de cette bouche, Et bâillonner ce port moqueur, De Saba, ma reine des cœurs ! Je serai vents et ferai pire Que sombre goule ou preux vampire, Glissant, sous ton habit léger, Mon souffle, et d’affolants projets ! La gentiane et l’herbe coupée, Gentille odeur de ma poupée, A relever d’un mort la foi, Me font revivre chaque fois ! J’attiserai, d’un fluide étrange, L’exaltation de tes seins d’ange ! Sous la pluie, à ton œil mouillé, J’ôterai les cheveux brouillés… Et nous boirons jusqu'à la lie, Depuis la courre à l’hallali, Cette chasse épuisante où nous Sommes trappeurs, hases et gnous !



Poème posté le 14/06/17


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.