Accueil
Poésie libre / Vision
Poésie libre / Vision
Poésie libre / Vision

Vision
par Claudel


Je m’éveille, je lévite Je ne sens plus mon corps Je m’élève, je monte haut, très haut Au-dessus encore et encore Là, des nuages blancs, gris et bleus Des bulles de coton, des flocons de ouate Cela m’enveloppe, c’est humide, mousseux Où suis-je ? Où vais-je ? La troposphère ! J’ai froid, j’ai peur Déjà, je vois la courbe de la terre… Je monte encore, la stratosphère La thermosphère est proche Hors d’atteinte, je vois Vénus, Mercure J’ai peur, j’ai la trouille Où suis-je ? Où vais-je ? Au loin, la lune me regarde Avec un petit sourire de Monna Lisa Elle m’envoûte, me charme, m’interpelle Une tristesse dans son visage bien pâle Une Joconde mélancolique… une saudade De sa face cachée, Je vois des ronds, des trous, des crevasses… J’ai chaud, j’étouffe… le soleil m’éblouit Est-ce les feux de l’enfer ? Enfin., je m’éloigne… l’espace intersidéral Un ciel cosmique étoilé De milliard de petits points blancs L’odyssée infinie, le silence… Je me sens mieux, je flotte Je quitte le système planétaire Vers l’inconnu, un monde mystérieux Devant moi, défilent Alpha de Centaure Sirius, Véga, Polaris, la nébuleuse Oméga… Je m’éloigne encore, je n’ai plus peur Une bande floue blanchâtre se forme devant moi Une sphère céleste, une galaxie… la Voie lactée Ensuite, c’est Andromède, les Superamas Le Grand Nuage de Magellan et soudain… Un trou noir, un immense trou noir Un monstre céleste qui m’attire Est-ce la fin ? Le bout du bout Le mur, les confins de l’Univers… Mes yeux étoilés de frayeur s’ouvrent Je suis dans mon hamac, un soir d’été J’ai dormi à la belle étoile Il fait chaud, il fait beau Je suis heureux… je suis vivant !



Tous droits réservés © Claude Lachapelle / décembre 2020


Poème posté le 14/12/20 par Claudel


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.