Accueil
Poésie libre / Les nettoyeurs
              
Poésie libre / Les nettoyeurs
         
Poésie libre / Les nettoyeurs

Les nettoyeurs
par Jim


Elle ouvrit le congèl et retira le corps. Ils avaient bien œuvré, personne ne saurait Ce qu'était devenu cet infâme salaud. Ils avaient évité les poumons gorgés d'eau, Ne pensèrent jamais qu'autant il en boirait... Il avait maintenant l'air doux du con qui dort. Mais ni con ni gentil, ce tas n'avait été Une fois dans sa vie ! Il n'était qu'un pervers ; Ils excipèrent cet étron de l'univers, Sachant servir la publique salubrité ! Bien sûr, ce geste utile aurait, par la justice, Été sévèrement jugé et condamné. Ils savaient désormais leur raison d'être nés : Agir, pour que l'humain ne plonge en précipice.



Poème posté le 21/12/20 par Jim


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.