Accueil FORUM Inscription/connexion

L'étranger.
par Isabelle Chevalier

Highslide JS
par Isabelle Chevalier

Dessin réalisé au crayon puis travaillé sur ordinateur.


L'étranger vers son but marcha si longuement Qu'un matin il fut pris d'un moment de faiblesse, Mais il persévéra, poussé par son hardiesse, Avant de se poser sous le grand firmament. Venant le tourmenter, la faim se fit sentir, Alors il quémanda puis commit une faute: Il devint le voleur de son généreux hôte. C'est rempli de remords qu'il parvint à s'enfuir. "Nécessité fait loi" pensa le malheureux, Voulant se rassurer en disant ce proverbe, Avant de zigzaguer entre la route et l'herbe Pour mieux s'accommoder d'un bas côté boueux. Quand son corps fatigué se mit à transpirer, Le froid et un virus ayant fait alliance, Le fiévreux fut sujet à une défaillance Et l'horizon grisé finit par chavirer. Ayant rouvert les yeux, aux abords d'un chemin, Le malade épuisé se découvre sans force Et son pied douloureux lui fait craindre une entorse ; "C'est la poisse" dit-il en secouant sa main. Allant clopin-clopant, aidé par un bâton, De loin il aperçoit la police en patrouille. Le hélant durement, ils lui flanquent la trouille Puis un joli minois crie tout en l'agrippant. Son larcin dans le dos, le pauvre est condamné La fuite avec son pied sera bien impossible. Quand on ne peut nier la joute est inutile, Devant ces coups du sort, l'homme se sent damné. Le 24 février 2016.

Poème composé à partir de mots imposés, en gras dans le texte.

Poème posté le 07/07/17


 Poète ,
 Illustrateur
Isabelle Chevalier



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.