Accueil FORUM Inscription/connexion

Départ
par Myotte


Une mère voit partir son fils Dans le noir et la poussière Il fuit la guerre, les militaires, L’armée qui veut en faire, Un cruel instrument de supplice. Le cœur au bord des lèvres souriantes, Elle le regarde, si pénible attente, Soudain glacée quand sonne le glas, De son bonheur. Il filera au loin, dévalera des pentes, Champs de ruine dans la tourmente, Est-ce que rien ne lui arrivera ? Elle a si peur. C'est son seul enfant de 18 ans, Promis demain à la mort Qu'elle offre sans faiblir un instant Au fragile souffle du sort, Qui le portera, souhaite-t-elle tellement, Son fils intelligent et fort, Vers les champs de fleurs de l'Occident. Il y aura bien quelqu'un dans un port, Qui prendra soin de sa chair et son sang. Elle offre ses larmes contre les armes Un goût d'adieu brille dans ses yeux Le cri d'amour de toute une vie. Il part la fleur à la main, l'espoir au visage Vibrant des rêves d'un monde en paix. Mais au fil du chemin elle le sait La douleur coupera la fleur de son âge, Quelques pétales se perdront en goutte de sang, Flétrira son cœur innocent, Son fils ne sera plus son enfant. Loin d'elle il construira sa vie Pour combien de temps? Le reverra-t-elle avant Qu'on pose sur sa tombe un jour de pluie, Une triste poignée de fleurs des champs.



Poème posté le 14/07/17



.