Accueil
Poésie libre / Les passagers du vent
Poésie libre / Les passagers du vent
Poésie libre / Les passagers du vent

Les passagers du vent
par Angieriquedm8


Accrochée à mes fils… Tout là-haut, quelques voiles sur mon dos Je ballote aux courants et je rêve... Tout est si calme et beau... En suspend entre le ciel et l’eau... J’entrevois à l’horizon des nuages La Terre promise en Placébo... Moi, frêle petit oiseau Volatile papillon Esprit, Ange ou Démon Qu’importe D’en Haut... Tout se rallonge, s’étire, s’étiole et se distend Tout est Harmonie Tout est Symphonie Tout est Larghetto… Nous sommes les passagers du Vent... Nous sommes si petits... Nous sommes si légers... Nous sommes si fragiles... Nos cœurs si graciles Et nos âmes si fébriles... Dans ce monde de fourmis Nos plumes blanches ouvertes au vent Dans la tourmente du temps Nous sommes... Des petits insectes intérimaires luttant Contre le déchaînement des éléments Des esclaves Intermittents Des sentiments ambivalents Nageant, volant, courant, Nous débattant bravement Dans l’ébullition de nos envies Et la fusion de nos énergies Brûlant et nous consumant Dans cette confusion Tungstène En Méli-mélo de filaments Nous sommes les passagers du Temps... Alors en lévitation je réalise... et relativise... Quelle importance? L’incandescence de nos cœurs brûlés L’inconséquence de nos actes manqués La transparence de nos âmes dévidées L’éthérence de nos propos aux subtilités avortées Oui vraiment, Quelle importance ? L’absence de résonance L’annihilation de nos transes L’hérésie de nos silences De la Haut... J’entraperçois Toutes les futilités du bas Tous les vacarmes et les chaos La terre tout au bout de mes doigts Et le paysage réel de nos choix Me semble Nocebo... Cependant... bientôt, Il faudra Replier mes Ailes voilées… Que je me résolve à griller mon auréole Que je me résigne à la redescente Du royaume des cieux Que je m’assigne à atterrir et fouler le sol bleu Affronter d’un nouveau regard mon existence Comme une renaissance Vaillamment... Il est l’heure... Nous sommes les passagers du Vent Nous sommes les passagers du Temps

Parapente... S'envoler dans le ciel, prendre de la hauteur, c'est admirer le monde et les perspectives sous un angle différent... Imaginons ce que ressentent les cosmonautes quand ils nous observent de là-haut...

Poème posté le 28/12/20 par Angieriquedm8


 Poète
Angieriquedm8



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.