Accueil FORUM Inscription/connexion

Etrangère
par Opus


Tu m’es tellement étrangère que je n’ai pas de mot pour te décrire. Si un jour tu t’arrêtais pour me dévisager, mes mots ne sauraient te retenir. Tu es la vague, l’écume, la dune légère fuyant sous les pas. Tu es le vent, la pluie, la brise du soir qui emmène au loin les marins solitaires. Tu es celle que je ne connais pas, celle que je devine à ton souffle. Liberté.



Poème posté le 18/08/17


 Poète
Opus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.