Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / VILLE / Coeur tricasse

Thème du mois / Tous les thèmes / VILLE / Coeur tricasse

Thème du mois / Tous les thèmes / VILLE / Coeur tricasse

Coeur tricasse
par Zitoun


J'ai les poches bien vides, j'ai l'âme qui se lasse, Mes heures oisives plombent le temps qui passe. J'ai brisé mes élans à coup de mauvais choix, Mais demain sera grand si on t'écoute Troyes. Si on t'écoute Troyes aux étroites ruelles, On entendra ta voix dans de sombres venelles, Où des calligae, ou cinglants brodequins, Ont frappé ton pavé, envahi tes jardins. Envahi tes jardins mais grâce à tes fenêtres, D'où de main à la main, il y a parfois un mètre, Tes encorbellements, témoins de ton passé, Ont donné à des gens, force de résister. Force de résister aux soldats occupants, Bien des siècles plus tard, en des lugubres temps, Où par les couvre-feux on taisait tes lumières, On entendait tout juste tes chats de gouttières. Tes chats de gouttières qui ont donné leur nom A la petite artère qui ne sent jamais bon, Dont le tricasse est fier, malgré la modestie Des poutres millénaires, des colombages gris. Des colombages gris teintés de caramel, Quand l'été les saisis, sous un radieux soleil, Quand les balcons joyeux ornés de mille fleurs, Escortent les nouveaux yeux ouverts sur ton cœur. Ouverts sur ton cœur les sourires amusés De ceux qui s'étonnent de tes maisons penchées, Croyant voir des reliques, pourtant Troyes bien des feux T'ont brûlé vive pour que tu renaisses mieux. Pour que tu renaisses mieux voici le message, Que m'offre ma cité, un soir, dans son partage, Ô ma douce ville qui fit fuir Attila, Tu m'insuffles à nouveau l'espoir d'un doux combat.



Poème posté le 05/09/17


 Poète
Zitoun



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.