Accueil
Poésie libre / Comme le feuillage du saule
Poésie libre / Comme le feuillage du saule
Poésie libre / Comme le feuillage du saule

Comme le feuillage du saule
par Fregat


Dans le grand torrent invisible Des jours qui filent, où l’on vieillit, Le temps de sa masse insensible Pèse sur nos ailes meurtries. Les miettes d’irisations vives Qui miroitaient dans nos regards N’ont plus qu’une teinte évasive Dispersée comme en un brouillard. On reste encor' la bouche ouverte Devant la grâce d’une fleur, Le jardin lustré d’herbe verte, Les accords d’un oiseau siffleur, Mais du blond froment qui ondoie On voit désormais l’inquiétude Des épis mûrs sans autre choix Qu’offrir au vent leur solitude Et sur les aubes affaiblies Qui peinent à brosser l’azur Une mélancolie surgit : De leur art on n’est plus si sûr. Ainsi tremblant vont nos épaules Agitées d’émergeants soucis Comme le feuillage d’un saule Au ras de l’eau l’est sous la pluie.



Poème posté le 09/02/21 par Fregat


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.