Accueil
Poésie libre / Confiné dans l'ascenseur
              
Poésie libre / Confiné dans l'ascenseur
         
Poésie libre / Confiné dans l'ascenseur

Signaler un contenu inaproprié.

Confiné dans l'ascenseur
par Coucou


Maintes fois j’ai maudit Mon ascenseur en panne, De même qu’Elodie, ma voisine mélomane. L’un qui pète les plombs, toujours en fin d’semaine, L’autre qui écoute à fond Son idole Beethoven. Midi un p’tit bonjour Devant les boites à lettres. C’est beau le contre-jour Sur une robe champêtre. Nous remontions ensemble Et voilà qu’au septième… Ciel ! voilà que tout tremble, Y aurait-il un problème ? C’est la panne, lui dis-je En pressant sur l’alarme. Son visage se fige, Essuyant une larme. Seriez vous donc claustro ? Ou bien je vous fais peur ? Elle éclate en sanglots. Quand vient le dépanneur ? Il est tout juste midi, C’est l’heure du déjeuner, Propose à Elodie Un pique-nique spontané. Arrivé au dessert Sur sa robe si courte, Un mouvement de travers Renversa son yaourt. Elle ignorait qu’je sache Que j’étais un homo. J’ai nettoyé sa tache, Sans ma lessive Omo J’ai eu beaucoup de veine Grâce à cette phobie, J’ai aimé Beethoven Et su que j’étais….bi !



Poème posté le 10/02/21 par Coucou


 Poète
Coucou



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.