Accueil FORUM Inscription/connexion

Le phantom
par FouSentimental


à l’heur où l’aube s’étrangle et saigne, Quand le soleil s’éveille en silence En clamant la grandeur de son règne à cet heur je me crispe et j’y pense Chaque matin est un requiem Un supplice des temps révolu, Un rappel de ces mémoires blêmes, De ce boucan qui m’est dévolu Et elle tourne dans les sillages, Ses yeux grand ouverts et tout sourire Un rituel, un pèlerinage Une pulsion à assouvir.. Et encore une fois je ne dors Déchiré, hanté par ces vestiges Combien de fois je me sentais mort.. De peine que ce phantom érige Délivre moi, lave moi de toi Du matin, la lumière me manque Vide moi de ces idées là Sort moi de cette planque Et Eclipse d’un aube nouveau Cet étrange envie qui m’étrangle, Conjugue à l’ombre ces maux Hagards jusqu’aux bout des ongles Couche toi là mon doux phantom Et laisse moi pour une fois dormir Il n y a pas eu mort d’homme Juste un coeur qui ne peu guérir..



Poème posté le 25/09/17



.