Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / EGALITE / Quand Egalité nous parle!

              
Thème du mois / Tous les thèmes / EGALITE / Quand Egalité nous parle!

         
Thème du mois / Tous les thèmes / EGALITE / Quand Egalité nous parle!

Quand Egalité nous parle!
par Polymnie2


Connaissance des êtres et des choses Aujourd’hui cela ne veut plus rien dire ! Je n’ai aucune place ! et j’en suis fière car J’ai gardé la toile de jouie toute nue primaire ! Est-ce la Vie qui a changé l’homme ? ou Est-ce l’homme qui changé la Vie ? L’un et l’autre se donnant la main Sont dépendants d’eux-mêmes ! Sans échelle universelle Et c’est elle qui est en danger pour chacun ! Surtout lorsqu’un Avocat vous dit : « Madame il n’y a pas de justice, il y a des lois, je le déplore aussi »! et « Dans les années 1990, Mon regard s’arrête sur une publicité télévisée Sur nouvelles marques de nourriture pour chiens, Je ne ressens aucune aigreur en cela, j’aime les « toutous » Mais Immédiatement après il nous est présenté l’Afrique Mettant le relief sur la maigreur des adultes Mais surtout des bébés et tous enfants nus ! J’ai été écoeurée De voir que les bêtes étaient prioritaires Sur l’être humain ! Coluche je pense à toi ! Quand l'Egalité s'agite et nous dit : Le temps est à l’orage Pour la feue raison qui me poursuit ! Je suis décontenancée de voir et d’entendre Dans quels puits je suis cataloguée ! Alors qu’avec mes deux sœurs nous ne faisions Qu’une seule et vraie harmonie, Celle de l’Unité Universelle Sur drapeaux nous étions baladées telle une publicité Dansant sous l’air, défenestrés comme des oiseaux ! A l’époque nous ne représentions qu’un principe de la vie, Mais grâce à des têtes pensantes qui avaient pour cœur un joyau, « L’étang d’art» pour ne pas devenir marais, Est devenu l’étang dard, avec ses pics ! Pour que l’homme soit représenté Et répondre de ses valeurs réelles Et non vivre des virtuelles! Soutenues de qualités Et non d’état de faits ! Les fruits épluchés sortent de leur noyau ! Vous héritez d’un nid qui vous a accueilli bon gré, mal gré Et ceci, sera de génération en génération, d’âge en âge, c’était écrit ! L’homme seul est responsable des graines qu’il a semées, produites ! ____ Oui, nous sommes tous égaux de corps et d’Esprit Mais l’homme s’est assis sur table sans Autel* Se servant par les yeux devient moule sans part fixe ! C’est lui qui gère un latent tissé tout personnel ! En créant un état de faits pour suppliciés Entre les vrais ou faux moutons qui paissent, suivent ! Où se trouve la place pauvre à privilégier ? Où se trouve flamme originelle des valeurs qui fuient ! La liberté sensible, Ô l’indéfinissable* Prenant partout naissance au destin infini ! Elle a ses garde-fous, et des lois punissables En protection de l’homme, l’être n’est plus fini ! Libre de tout faire est expression courante Sur lèvre disparaît la pensée, son pesant !* Libre-arbitre de soi, être l’aiguille errante Sur balance l’esprit jaugeant le bien-pensant ! Quand on sait que nos trois valeurs font la tare Belle doublure innée offerte sous manteau Chacun à sa mesure éteint le solfatare* Puise Sagesse en soi pressée dans un étau ! En chacun d’entre nous la part d’autrui existe Sans pour autant se sentir limité, sentiment Etant élastique et son usufruit assiste A l’unisson d’Amour, éternel firmament ! Ce qu’Esprit ou main donne en liberté secrète, C’est l’aire de chacun, un espace vital Qui fait tourner le monde et dans toutes les têtes Amour pour seul refrain fait beau chant pastoral ! Polymnie2, ce 15 Octobre 2017 *Sans autel = sans réflexion de Lumière *indéfinissable oui, elle ne peut être concrétisée, Par toutes valeurs de qualités que nous possédons ou pas !



Poème posté le 16/10/17


 Poète
Polymnie2



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.