Accueil
Poésie libre / Mensonge acéré
              
Poésie libre / Mensonge acéré
         
Poésie libre / Mensonge acéré

Mensonge acéré
par Kelem


C’est étrange comme les oiseaux chantent Quand le silence du monde lui, tue. Aujourd’hui, l’innocence ne prie plus C’est une charogne putrescente Dès l’aurore, la douce horreur bruisse Comme frémissent les feuilles dans la forêt Comme les pins tremblent sous la nuit étoilée Mon Dieu, faite qu’au crépuscule puisse Le tumulte de vérités enfin exploser aux yeux Du monde… en Europe ! En Afrique ! En Asie ! En Amérique ! Dans les îles ! En Océanie ! Comme des artifices partout dans les cieux Peut-être que paix intrinsèque pourra un jour -J’espère moins pluvieux, plus ensoleillé- Naître loin de Mensonge, ce meurtrier acéré Plus vieux que mamie, grand tueur d’amour.



Poème posté le 28/02/21 par Kelem


 Poète
Kelem



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.