Accueil
Poésie libre / Deux pour un
              
Poésie libre / Deux pour un
         
Poésie libre / Deux pour un

Deux pour un
par Claudel


Marche hivernale Tombe sur ma fourrure Ô, neige zigzagante ! Réchauffe la froidure Qui me gèle, me hante. Sur ton écran de givre Qui me soûle et m’enivre, Projette une nuée D’amour et de rosée. Un sentier hivernal Remonte le moral S'il neige, je grelotte S'il grêle, je capote Devrais-je errer… partir ? Si c’est la pluie… courir ! Tombe sur ma carrure Ô, neige de jeunesse ! Relève ma blessure Qui me gêne, me blesse. Écran de souvenirs Aux flocons de saphirs, Lance ta poudrerie Sur mes chagrins de vie. J'entends un hurlement Qui me semble inquiétant Si c'est un loup, je hume Si c’est un fou, j’assume Devrais-je arrêter… fuir ? Si c’est la mort… courir ! Tombe la neige Le cœur de mon pays gèle de froidure, Il se cherche, il lutte, il se plaint, il endure ! Comme lui, mon cœur est comme une banquise ; Il flotte, il dérive, il combat, il s’enlise ! Tombe la neige drue sur ma tête nue. Vent du Nord ! Siffle ton chant d’hibernation, Les branches trembleront en forêt feuillue, Les loups hurleront fort leur désolation. La neige fond sur mes savoureux plaisirs ; Gèle ou enneige mes aguichants désirs. Ô, la neige fuit mes troublants sentiments ; Gèle ou enneige mes douloureux tourments. « Comme la neige a neigé », dit Nelligan ; Que mon âme chante, célèbre et guérisse ! Qu’on la parfume d’une onction, d’un onguent Avant que la poudreuse fonde et périsse.




Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Mars 2021


Poème posté le 03/03/21 par Claudel


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.