Accueil

Wastyxton DC
par Maldoror


Des ces pharanonymes, des dés cédés Sur les eaux carafollantes des c, d, e... Tous les signes vociféroces de ces féebus Avortés dans l'absolurde descente Des cents taures aux zépelons du lanchage. Parmi ces beaux foulevards, deux voix solilotaient Au centre de la brume venvieuse: - Tartare aux doulheureux déplices de Tantale! En reprendrez-vous donc un peu très cher? - Il est tard dans la tente de mon coche, mare de sons Zigzagants sur les CD aux Crépuscrales lanternes de Wastyxton DC... - Lentes et ternes sont vos amours mon amie, Remarquez comme le pluriel vous a formirablement changée! - Toutes ces déplices abécédaires ne sont guère plus, Ni de mon temps, Ni de mon goût, Quand viendront les aurorgues satinales... - Allons, ne vous laissez pas abattre! Relancez donc ces dés sur la dernière décimale du dessert! Et dans le plus grand et absolurde respect des genres, Les trompettes des hymnes farfelardes Entonnèrent les amours de ces vieilles gens descendant Ou montant, en dés cédant, Les sombriales et infroyables aurorgues du Styx.



Poème posté le 01/11/17


 Poète
Maldoror



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.