Accueil
              
         

Eclosion du soir
par Salus


Sous le coup de la colère M’enfuyant du doux foyer Je divague et mon ire erre ; Que me sert de guerroyer ? Toute ma vie en défile Par les yeux de mes esprits : Toute femme est une fille, Je suis un amoureux pris ! A mes rêves l’herbe pousse, Et l’ivraie et le chardon Envahissent comme brousse Le désir et le pardon. … Fade enfance fulgurante D’où je suis sorti bien vieux, Tu n’as laissé comme rente Qu’un souvenir séditieux… Tant d’amour et tant de flamme Couvent encor dans mon cœur, C’est ainsi que Dieu me damne Et que le Diable est ma sœur ! Ce brasier qui brûle et couve Les feux d’assassines braises, Est un fauve qui retrouve Des crocs que toi seule apaises, Amante en qui tout me mine, Désespoir flou de ma plume, Hyène maligne, ma nine, - Nos deux cœurs sont sous l’enclume. Un immense ciel chargé De promesses, et charnel, L’horizon d’or émargé, Filent aux confins de miel. Amours brèves, sang d’azur, Conséquences d’enkyster Ce qui n’est gagné ni sûr ; Espérances d’exister…



Poème posté le 04/11/17


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.