Accueil
Poésie libre / Le grand soir
Poésie libre / Le grand soir
Poésie libre / Le grand soir

Le grand soir
par Alain Desormeaux


Il est émouvant ce grand Soir Quand monte la brume des eaux Et que glissent les ombres noires Des péniches, les doux bateaux C'est un mystère de sensations Le calme vibrant de douceur Un refuge pour l'émotion Et le tableau de la langueur Je vois son corps là, sur un banc Elle est heureuse et veut mourir Sous les doigts fiers de son amant Qui va bruler tous les soupirs J'ai l'âme morte, et bouche aussi Et les chalands se continuent A glisser sur le flot grossi Et ma tristesse continue Quand je sens basculer le jour Mon angoisse descend le fleuve J'entends l'hélice, et le bruit sourd Des chimères qui s'émeuvent Les deux amants se sont levés Et marchent en se confiant Les aveux par cent fois usés Vers eux le soir tombe brûlant C'est le grand soir de poésie Je sens ma vie qui va tourner La grande page déjà jaunie Et les chalands vont la trainer J'ai mal d'exister...nuit ! nuit !

Ce poème fut écrit en 1958.

Poème posté le 05/11/09


 Poète
Alain Desormeaux



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.