Accueil

Et si jamais
par Jamsens


Dans mon lit le coeur en morceau, les yeux sec, une plume à la main, de l'autre un mouchoir pour essuyer l'histoire. Ta voix une mélodie à mes oreilles... Je t'ai dit être fort, que j'allais passer à autre chose et en fait ça n'a pris que quelques notes de musique me rappeler mon coeur fredonne encore pour toi. Si quelqu'un peut te rendre heureuse alors que moi je ne le peux pas... je suis personne pour en décider autrement. Je sais que j'ai l'air d'un fou quelques fois... cette folie c'est tout l'amour que j'ai pour toi. Un amour si fort qui pourrait défricher des forêts complètes... changer et inverser les courants marins. Réinventer la musique et sa poésie. Si c'est comme ça que cela doit se terminer alors je disparaîtrai comme une étoile dans le ciel. Quand tu sentiras que ton coeur en aime un autre.. t'en fais pas, je pourrai jamais t'en vouloir de pas m'avoir choisi comme je t'ai choisie. Je sais que moi j'en ai pas terminé avec toi, mais qui suis-je pour me mettre dans ton chemin? Un jour je vieillirai avec les souvenirs d'une mélodie unique avec qui j'ai pu danser chanter même connaître par coeur... je sourirai et me rappellerai.. qu'un jour je l'ai connue. Je me souviendrai d'une mélodie blessante aux instruments désacordés. Sa maladresse si belle et attachante. Je me souviendrai surtout de sa beauté et de son amour. Du son de ses lèvres sur ma peau, de son souffle qui chante à l'oreille. Je me souviendrai de son coeur d'enfant, de sa peau qui siffle sous mes doigts. De ses yeux dans lesquels j'aimais me perdre et sentir le bonheur ultime que l'amour d'une âme pure peut apporter. Je sais que j'en ai pas terminé avec toi mais qui suis-je pour t'empêcher du contraire? Et le vent qui éffleurera ta peau.. j'en serai jalou et la musique qui te tiendra compagnie.. alors j'en serai jalou.. car ils seront plus près de toi que je pourrai plus jamais être. Et ces je t'aime que je t'ai dit hâtivement c'était maladroit car j'avais peur que si je ne te les disais pas tout de suite alors plus jamais je n'aurai le courage de le faire... Chaque seconde passée à tes cotés vaut toute une vie au coté de n'importe qui. Car une vie sans toi est comme une rose sans ses pétales, un peintre sans ses pinceaux..... un arbre sans ses racines. J'ai souvent peur de ne pas être celui que tu penses car à tes cotés je perds la tête, je ne fais que t'admirer. mais qui suis-je pour t'en empêcher? Et quelque fois j'ai peur que ta définition de l'amour soit devenue maussade. Que l'amour représente en ton coeur le poison de ton âme. L'amour est un jardin, tu en est sa semence. Que ton coeur soit emprisonné avec la peur de sortir... que tes rêves finissent par ne plus se réveiller. Que ton âme est peur de mourir pour ainsi ne plus jamais vivre. Un amour caché par la peur. La peur meurtrière Si ta foi l'amour est roi, remède de tous les maux au dessus des lois



Poème posté le 29/11/17



.