Accueil
              
         

Esclave
par Salus


Esclave Je voudrais souffrir la soif et la faim Et sous l’œil retors, sadique et chafouin D’un gardien hideux aux membres immenses Dont je n’attendrais que des inclémences, Subir le joug ! les feux froids de l’enfer, Le fouet ! les fers ! le knout ! …Et très peu d’air. Folle, extatique, offerte à la curée, Vite flétrie, incisée, emmurée, Je languirais d’aise, et voudrais mourir ; A mon corps il faut la bête équarrir ! Plaise à mes bourreaux m’infester de haine, Mais – pitié ! Baisez-moi, comme une reine.

- Pour adulte -

Poème posté le 03/12/17


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.