Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / PHILOSOPHE / Apologie de Xanthippe

Thème du mois / Tous les thèmes / PHILOSOPHE / Apologie de Xanthippe

Thème du mois / Tous les thèmes / PHILOSOPHE / Apologie de Xanthippe

Apologie de Xanthippe
par Oxalys


A toi, digne Xanthippe, épouse de Socrate ! Pauvre victime d’une accusation ingrate Lancée par Xénophon, l'ami de ton mari, Dont la misogynie te taxa de furie. Il niait ta raison, te prétendait mégère, Calomnies de barbon lancées à la légère ! Athènes en ce siècle* allait vers son déclin, Aux femmes ne s’ouvrait qu’un pénible destin, Incultes et sans droits, bonnes à enfanter. Or ton père t’apprit à lire et discuter. Il refusait de te laisser dans l’ignorance Ayant tôt repéré ta vive intelligence. Il te grima tel un éphèbe et t’emmena Ecouter les philosophes à l’Agora. Pendant leurs discours tu appris avec ton frère Qu’au contraire d’Athènes, Sparte la guerrière Eduquait tous ses enfants, filles et garçons, Pour le bien de l’Etat de la même façon. C’est alors que Socrate devint amoureux De ta jeunesse et de ton esprit judicieux. L’histoire a retenu que trois fils vous sont nés. Las, par les sophistes il se vit condamné, Pour ses propos libertaires ayant déplu, A la peine de mort en buvant la ciguë. Si tu n’avais été capable de raison, Le grand sage t’aurait-il prise en affection, Allant même jusqu’à demander ta présence Près de lui quand fut exécutée la sentence ? Or si d’autres n’ont eu pour toi que du mépris, C’est qu’ils n’ont rien compris à la philosophie. Ô femme conspuée de toute éternité Que j’aimerais enfin te voir habilitée ! * 4ème s. av. JC.



Poème posté le 02/01/18


 Poète
Oxalys



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.