Accueil
              
         

Signaler un contenu inaproprié.

Scie
par Tigrou


Avec des traits mollets dans les yeux Un égo hisse un drap peau délicieux Au mat d'un coq âne à large queue Dans les poires d'un vin capiteux Mâle lui en appris des vertes et des pâtures Aux mamelles d'une on dine à dent dure Goinfrée d'effraies vaguement nuageuses En valses joyeusement diva gueuses Au son diatonique des miroirs Les chants d'elles ivoires Enfièvrent une marée maligne De triste cire égo in



Poème posté le 19/04/21 par Tigrou


 Poète
Tigrou



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.