Accueil Forum Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / ENTREPRISE / Tourbillon le lézard

Thème du mois / Tous les thèmes / ENTREPRISE / Tourbillon le lézard

Thème du mois / Tous les thèmes / ENTREPRISE / Tourbillon le lézard

Tourbillon le lézard
par Ann


Un lézard empressé courait après ses offices Toujours plus vite, portant ainsi préjudice A ses collègues moins véloces qu'icelui Pour attraper les esches et les teignes. Tirant au flanc sur les pierres sèches, On moquait le casseur de sieste Qui ne connaissait pas un moment de repos. – Il suffit que nous puissions nous nourrir, Profitant des bienfaits de la digestion Et des rayons du soleil au zénith. Que rime tel tohu-bohu en besognes ? Croyez-vous que ce soit trace de son passage ! Parti par ici, passé dans un trait de poussière, Il repasse par là et nous donne le tournis... A ce jeu, le saurien emporta de ses pairs, le mépris. Et badaboum hue ! Il perdit la queue sous le fer D'un bonace cheval de trait au service d'un carrier. Ce n'était pas son jour de chance vraiment ! L'appendice atrophié repoussant de biais, Il alla cacher dans la froide muraille Le seul salaire de son inutile zèle... Il tenta bien de reprendre sa place. Mais l'estropié trainait son moignon en culbuto, Mendiant pour subsister quelques restes De cadavres et de bestioles dessechés, Depuis que Gecko, le coryphée menant la danse Sans autre forme de remerciements, lui fit en ces termes : « Mon cher Tourbillon, votre tempo fut remarquable. Eh bien, prenez votre congé maintenant. » A trop servir au-delà de pauvres appointements, On y perd l'estime de ses siens Sans gagner celle de son exploiteur.



Poème posté le 19/01/18


 Poète
Ann



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.