Accueil
              
         

Diégo
par Claudel


Diégo ! Fais danser cette grande dame, Prends-la par la taille et aussi par la main ; Enchante son cœur andalou et son âme À travers ce joli tango argentin. Caresse son corps et ses cheveux d’argent, Tourne avec elle au son des olé, olé ; Rythme ses pas par-derrière et par-devant Et frémis à son tempo endiablé. Pince sa chanterelle au son du tambour ; Frotte sa chair grave pour qu’elle rayonne Dans un feu sonore de joie et d’amour. Diégo ! Fais vibrer cette violone Avec coquetterie, harmonie et grâce Puisque cette dame est une contrebasse. (Vers à 11 syllabes)

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / février 2018

Poème posté le 09/02/18


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.