Accueil
              
         

La petite main
par Verbo


«  J’ai perdu mon patron !... je suis dans le pétrin. Je suis petite main dans la haute couture qui fait dans la rigueur et la juste mesure ; j’en connais un rayon, cousette chez Cardin. Je travaille aujourd’hui sur un grand mannequin de six bons pieds de haut, une belle carrure. Ce n’est pas tous les jours drôle, je vous le jure, ni facile de faire avec l’Alexandrin ; mais je fais de mon mieux et au mètre je coupe, tout à recommencer si par malheur je loupe, avec dans ce métier l’esprit de l’escalier. » Et d’aiguille qui coud, de ciseau qui retouche, on bâtit jusqu’à tard et la nuit on se couche, rêvant de devenir... première d’atelier.



Poème posté le 05/03/18


 Poète
Verbo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.