Accueil
              
         

Jusqu'au bout
par Maiko


A sa fille il lui dit tout simplement « Je t'aime », Et au banquier il fit un bras d'honneur suprême, Il descendit la France et planta trois rosiers, Monta la tour Eiffel, clama des mots grossiers. Au bistrot des copains, il sabra le champagne, Puis cinq jours à la plage et deux à la campagne, Cheval rênes en mains pour la première fois, Un galop magique, un grand prince d'autrefois. Une bague pour elle, amour tenu secret, Il l'a verra ravie mais restera discret, Du Niagara il en admirera les chutes, Vivra l'angoisse en vol d'ouvrir ses parachutes. Revanche sur la mort plus que la vie en somme, Respect pour le courage acharné de cet homme, Totem des vainqueurs sur les tumeurs des cerveaux, Perdus sont ceux qui ont un pied dans leurs caveaux.



Poème posté le 15/03/18


 Poète
Maiko



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.