Accueil FORUM Inscription/connexion

La taxocratie
par Brouilleur59


Avant la pénurie du rêve, l’époque fut ribambelle Jadis la confiance des grands, n’était une question Puis le bas de laine fut mité, par l’abus de GABELLE Et la garde de sel, se diluait en forte imposition Contraint à La CORVEE, je coule en fosse rebelle On nous TAILLE comme des roturiers des manants Et de son existence le FOUAGE taxe en demeure Rivalise d’AFFORAGE, en percant le fût de dirigeant Mais le CHAMPART, terre de labeur loué en valeur Se moule au CENS, tombant chaque mois au levant De TERRAGE, NOVALES, finir par payer la dette de vie Par l’indice INDIRE, les doublons prélevés en son maitre Jouissance en MAINMORTE, se garde la part du dédit Revenir au FORMARIAGE pour épouser loin et naître Et choisir la FORFUYANCE, d’une liberté sans abris Les temps ont passé, mais la seigneurie se perpétue Les noms ont changé, LA TAXE n’a cessé de prospérer Les thermes nobles et leurs effets sont sous-entendus Serait-il le retour du DROIT DE HAVAGE, imposé Et finir en seigneurial, comme une DÎME en superflu « Les périodes se sont succédaient, mais les taxes n’ont cessé De proliférer. L’ingérence de nos dirigeants serait-elle le mal de notre société » TDR Brouilleur59



Poème posté le 22/03/18


 Poète
Brouilleur59



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.