Accueil

La ceinture
par Lastours


L’homme avançait tout seul dans la cité connue, Cette ville éternelle aux si nombreux passants, Le visage anonyme et les yeux comme absents, Avec ces pas communs que la foule atténue. Il avait repéré tout près d’une avenue, L’important magasin empli d’adolescents, De vieillards en goguette et d’enfants innocents Admirant la boutique à la belle tenue. Les bombes s’enroulaient tout autour de sa taille, Préparant savamment une horreur sans bataille, Dans cette grande ville effrayée par ses morts. La déflagration souffla le voisinage. La ceinture avait fait son travail sans remords, Montrant toute l’horreur d’un sinistre carnage.



Poème posté le 01/05/18


 Poète
Lastours



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.