Accueil
              
         

Île
par Chanut


Île ! Île ! Je te vois ! Oui je te vois ! Les yeux fermés… Oui, tout se dessine, tu pousses, grandis comme moi. Comme moi, tu as une mère, ta mer, pour l’éternité. Elle t’aime, te protège, te borde de draps de soie. Île ! Île ! Je t’entends ! Oui, je t’entends ! Les yeux fermés… Douce mélodie tu glisses, me caresses en mon flanc Bercé, j’écoute… le chant des vagues s’initier. Tirant au loin son souffle, vers l’horizon d’antan. Île ! Île ! Je te sens ! Oui je te sens ! Les yeux fermés… Ton odeur réveille ton généreux mélange iodé en encens J’hume nez réchauffé, poumons rechargés Nectar épicé, senteurs parfumées, au grès du vent. Île ! Île ! Je te touche ! Oui je te touche ! Les yeux fermés… A tes pieds, sur sable chaud, serpentent mes traces farouches Sous tes feuilles, mon ombre disparaît Du haut de ton volcan, je reprends source, me couche. Mais Île !… Je ne peux te goûter ! Non je ne peux ! Même les yeux fermés… Ton nappage ensoleillé me fera toujours rêver Ta recette exotique égayera toujours mon appétit. Mais Île !… Pour moi… Tu auras toujours, un arrière goût de Crusoé. D.CHANUT Naufragé de la vie



Poème posté le 21/08/21 par Chanut


 Poète
Chanut



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.