Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / OASIS / Fontaine d'oasis

Thème du mois / Tous les thèmes / OASIS / Fontaine d'oasis

Thème du mois / Tous les thèmes / OASIS / Fontaine d'oasis

Fontaine d'oasis
par Evcy


Fontaine d’oasis J’étais un pharaon épuisé Déambulant depuis des années Dans un désert aride et fermé Où l’horizon se teintait de stérilité Le soleil brûlait un visage rongé Qui devint une offrande, un cierge Et j’idolâtrais des palmiers empourprés Dans mon palais de sable vierge Le repos et les femmes m’étaient damnés Mon sarcophage fut outrage et gerçures Des scarabées grignotaient avec lâcheté Un corps frappé de sereine morsures Mon esprit est rempli d’aphorismes impétueux Les siècles ont joui de nombreux mensonges Et c'est en pharaon angoissé et anxieux Que je m’avance lentement dans les songes Je rêve d'une oasis, d’un repos Une femme qui serait mon jardin Qui mêlerait parfum, chansons, oiseaux Et douce chaleur du jasmin Cette oasis est ma fontaine À laquelle je me ressource Émilie, toi, ma tendre reine Là où mon cœur fini sa course De grand arbres y sont plantés M’offrant des fruits savoureux Ile d’intense sérénité Exotisme des insoucieux Libéré de mon désert et de ces chaleurs J’irai m abreuver dans ton œil limpide Fleuve de l’oubli de tous mes malheurs Baigné, je suis de nouveau candide Je m’allongerai à ton ombre pour m’y reposer La tête posée sur tes jolis seins Oreiller de chair où naisse les idées Je fermerai les yeux, implacable et serein Je humerai le parfum œuvrant dans tes cheveux Mêlant vanille, letchi et frangipanier Témoignant du pouvoir immense de Dieu Qu’un tel délice puisse à mon nez se dérouler Je m’enivrerai à vie de cette oasis Où ton rire se répand en rivage heureux Et c’est avec joie et par malice Que je la ferai briller de mille feux Je confirme, j’ai trouvé ma place Plus que musc, perle et saphir Cette oasis est mon palace Qui d’un regard peut m’adoucir Pardonne à l’avance mes erreurs Blessures d’une longue errance Si jamais je crie, ou que j’ai peur Et que je crois mes incohérences Laisse le temps de m’ouvrir à ce bonheur S’il te plait, ne sois pas dur avec moi En moi règne une douce chaleur J’ouvre mon cœur pour la première fois



Poème posté le 11/06/18


 Poète
Evcy



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.